Wilfried HESS


Mon premier rapport à l’autre s’est forgé dans ma profession sociale, c’est-à-dire d’être présent, voir même être un support pour une personne au cours d’un moment de vie pour l’aider à avancer.
Soutenir la vie dans cet aspect m’a permis de rencontrer des difficultés où parfois la parole ne suffit pas et c’est à cette période où j’ai fait la découverte de la pratique du Shiatsu et du bien fait qui pouvait déjà amener sur moi pendant mon apprentissage via la libération des tensions corporelles lié à certaines émotions.

L’envie de comprendre et observer les différentes causes des tensions (émotionnelle ou psy) et de voir comment on peut interagir par des pressions, étirements et mobilisation avec l’autre pour favoriser la circulation du Ki et libérer les tensions m’a fait m’investir depuis 2016 dans  le Iokai Shiatsu car cette école prône un échange et une écoute patiente entre donneur et receveur.

En complément pour continuer une démarche d’adaption du corp à mon niveau j’ai depuis pris aussi des cours de Wushu qui n’est pas seulement un art de self-défense efficace, c’est aussi un art de vivre, une méthode d’épanouissement personnelle et de développement du potentiel physique et mental.

Voilà ce qui m’a amené à être au sein de la Coulao, un endroit où convergent les envies de chacun à accéder au bien être d’autrui et aussi de soi même puis dans un axe aussi de partage de connaissance.