Jessica BON

L’approche du monde du bien être a commencé en 2012, par la pratique du Wuo Tai, qui est une pratique basée sur des mobilisations ostéo articulaires, des étirements et des mouvements enveloppants qui nous aident à nous glisser dans un petit cocon intérieur. Puis ce travail sur l’autre et de sentir le relâchement de certaines tensions, m’ont amené vers le shiatsu, pour pouvoir mettre de la théorie et de la pratique sur les maux du corps que je pouvais percevoir.

Puis au fil du temps et de la pratique, je me suis sentie en adéquation avec cette approche, cette démarche de comprendre les causes des tensions et de chercher à les atténuer voire les traiter à mon niveau.

Ce qui m’a plu, c’est d’être avant tout, à l’écoute, d’essayer de comprendre et de tenir une posture humble et neutre.

Pour ma petite histoire, mon parcours fut diversifié :

gymnastique sportive, danse contemporaine, sculpture en argile et poterie au tour…

Assez discrète pendant les 20 premières années de ma vie, j’ai appris à m’exprimer à travers le corps et le mouvement. Toutes ces disciplines sont basées sur l’ancrage et la quête d’un équilibre physique et psychique, où le déséquilibre aboutissait pour moi à une chute en gymnastique, à des appuis instables en danse, à des pièces de poterie déformées…

En formation Iokai Shiatsu depuis 2015, j’ai décidé de participer à l’aventure de « La Coualo » avec mes camarades de formation, afin de partager, d’échanger,  de  travailler d’avantage ma pratique et de garder l’esprit ouvert sur différentes disciplines.

Dans ma pratique, j’invite les personnes à se recentrer et à faire un voyage intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *