POURQUOI « Atelier de la Coualo » ?

ATELIER, parce que quelque chose de nous-mêmes (donneur et receveur) est au travail qu’il soit physique, mental, affectif, voire spirituel et se transforme avec l’expérience en cours. Mise en mouvement et enrichissement peuvent être deux axes d’évolution dans cet atelier.

COUALO est un terme provençal encore largement usité signifiant colline. Ici au REVEST nous sommes entourés de collines qui ont un adret et un ubac. C’est un clin d’œil à un des concepts fondamentaux de l’Énergétique Chinoise qui anime notre groupe : le Yang et le Yin.
Tout est complémentaire et le contraire d’une chose est déjà à l’intérieur de celle-ci.
Lire la suite

Michel BARBERIS BIANCHI

Michel BARBERIS BIANCHI

Ex psychothérapeute, ex art thérapeute, ex thérapeute familial et ex potier cela fait beaucoup d’ex et c’est le passé !

Je pratique le Qi Gong depuis 30 ans: Vol de la Grue, puis avec Dominique BANIZETTE de l’Ecole du Qi, le Tai Ji Qi Gong, le Jeu des 5 animaux, les Sons thérapeutiques Liu Zi Jue, le Taiji Bang, puis récemment le Zhan Zhuang et le Dao Yin Yang Sheng Gong.
Pour le présent, après m’être formé au Nuad Boran en France auprès de Daniel BOURDON, je suis allé me perfectionner en Thaïlande dans les principales écoles: Wat Po et l’Old Medecine Hospital.
Puis j’ai rencontré Charles BREGER et découvert l’efficacité pragmatique du Nuad Boran mis en œuvre par Sensip Training.

Formé à la réflexologie plantaire basée sur l’énergétique chinoise avec Mireille MEUNIER après avoir acquis le savoir faire Thaï dans ce domaine.

Approfondissement de la relaxation réflexe plantaire, palmaire, dorsale et craniofaciale dans l’accompagnement de la personne, le développement personnel  et la gestion du stress avec Élisabeth BRETON.

Initiation au shiatsu iokaï avec Nathalie VITRY du DOJO ESPRIT ZEN.

Formation en cours au Qi Nei Zang Fu (=Chi Nei Tsang) pratique taoïste, avec Aisha SIEBURTH du TAO DE LA VITALITÉ (partenaire de TAO GARDEN de Mantak CHIA de Chiang Mai).

Mon approche actuelle est d’essayer de faire des ponts (énergétiques ???) entre ces techniques corporelles cousines pour stimuler après avoir relaxer.

A votre disposition pour des séances individuelles ou pour une initiation en petit groupe au Nuad Boran (massage traditionnel thaïlandais) ou également en groupe à la prévention d’effets négatifs du stress par la pratique de techniques de bien-être.

Ma devise:  « EN SAVOIR BEAUCOUP POUR EN FAIRE PEU »…. ça ne va pas être facile !!!

<<Hier au bazar, j’ai vu un potier qui foulait sous ses pieds nus l’argile. Et celle-ci lui disait dans son langage: »j’ai été comme toi. Ménage moi. »>> Umar Khayyam. XI ème siècle.

FORMATIONS:
Art thérapie (DU Paris V) Thérapie familiale (AEU Timone) Psychodrame (SFPA) Sophrologie (ELS)
Qi Gong (Ecole du Qi) Massage traditionnel thaïlandais NUAD BORAN (S2C, Wat Pho Chetawon, Old Medecine Hospital , ITM, Sensip Training)
Shiatsu Iokaï (Dojo Esprit Zen ) Réflexologie plantaire (CR Mireille Meunier) Relaxation réflexe plantaire, dorsale, palmaire et craniofaciale(CF Elisabeth BRETON).

Chantal BOTTEX

chantal

Participer a l’aventure de la coualo sous le signifiant »Bien être et partage » s’est fait dans un élan naturel et évident pour moi.

Être psychomotricienne de métier m’a d’emblée projetée dans l’écoute et dans l’implication corporelle.
Le bien être  est une recherche de chacun pour être bien ancrée entre ciel et terre, nommés yang et yin en énergétique chinoise.

Le partage et l’écoute de l’autre dans sa dimension émotionnelle ont toujours fait parties de mon engagement et mon éthique.
Le corps étant le vecteur de l’expression des émotions et vice versa.

Au cours de ma longue carrière, le toucher thérapeutique a été ma base de travail.  Je me suis formée à la sophrologie et à la
communication par le toucher en kinésiologie, au massage bien être et à la réflexologie plantaire.
D’autre part la psychanalyse m’a amenée à considérer l’être dans son unité psychique corporelle et affective ainsi que dans sa
dimension inconsciente.

Toutes ces approches m’ont amener à toujours rechercher ce qui met en mouvement cette vie qui coule en nous, cette énergie, le ki.
Quand il stagne cela crée des douleurs et des déséquilibres.

Je me suis alors dirigée vers l’approche orientale du corps au travers le shiatsu iokai.
Technique de massage et de pressions qui amène à faire circuler dans les méridiens cette énergie qui lorsque elle est en équilibre
nous permet de ressentir une détente ,un bien être…. un état de santé serein.

Ce qui est le plus important pour moi est que donneur et receveur soit dans une communication et un partage d’énergie.
Un travail d’écoute de l’autre au sens large est nécessaire dans cet échange.
A mon sens ce sont tous les ingrédients pour accéder au bien être .

Voila ce qui fait ma présence dans l’équipe de la coualo qui partage toutes ces valeurs qui sont si capitales pour moi.

Christiane CARRARA

img_7752

Actuellement infirmière dans un service de soins intensifs, j’ai eu la chance de pouvoir m’intéresser aux médecines traditionnelles et alternatives lors de mes études d’infirmière.
Mon choix s’est porté sur le Shiatsu, que j’ai connu tout d’abord en tant que « patiente » ce qui m’a permis d’en constater les bienfaits sur l’équilibre général. J’ai donc franchi le pas en devenant moi même élève au Dojo Esprit Zen de La Valette et je suis actuellement en cycle de troisième niveau.

Le Shiatsu que je pratique est issu d’une branche zen. Il rééquilibre l’énergie globale grâce à des enchaînements de kata et d’étirements qui vont agir sur les méridiens en libérant les zones de blocage et favorisant donc la libre circulation de l’énergie, le « Qi ».   Pratiqué avec douceur, c’est aussi un véritable moment de relaxation.

Mon objectif au sein de l’association est de développer ma pratique, d’échanger avec d’autres intervenants dont les pratiques visent au bien être physique et psychique afin d’échanger nos savoirs. Pour moi, aucune méthode n’est dépositaire du « tout » et il me semble primordial d’ouvrir mon esprit à d’autres techniques afin d’affiner la connaissance de ma propre discipline. De plus, pratiquer des massages sur une diversité de personnes permet de développer une certaine adaptabilité et d’avoir d’autres ressentis.

Fiammetta PELELLA

J’avais 20 ans lorsque j’ai commencé à pratiquer le yoga. En expérimentant les bénéfices sur mon état physique et psychologique j’ai commencé à m’intéresser aux thérapies énergétiques  pour garder un bon état de santé.

En 2000, je décide de m’inscrire à l’EFOA University (European Federation of Oriental Arts) à Rome, pour suivre une formation en shiatsu selon la méthode  de Masunaga, une technique manuelle qui trouve ses bases dans la médecine traditionnelle chinoise et qui  vise à  harmoniser l’état physique et psychologique du patient grâce à la stimulation de points énergétiques situes le long de méridiens, par la pression des mains, des pouces,  des avants bras.

En évoluant dans ma pratique, et surtout en constatant les résultats de ces traitements, ma passion pour le toucher thérapeutique n’a cessé d’augmenter ou fil des années, jusqu’ à décider d’en  faire mon métier  lorsque je suis arrivée en France en 2005.

Depuis j’ai suivi des formations complémentaires en massage Amma , massage californien et  massage ayurvédique Abhyanga ( Ecole touch line, et Ass. Pieds et mains). Parallèlement j’ai suivi une formation en esthétique en 2010.

En 2012 j’ai eu la chance de découvrir le massage traditionnel thaïlandais, le nuad boran.  Je me suis tout de suite passionnée pour cette méthode qui regroupe  des éléments de mes deux pratiques d’alors, le shiatsu et le yoga.
Puis  j’ai suivi la formation complète avec Daniel Bourdon ( S2C).

Je me sers au quotidien de tous ces outils différents au sein de mon travail en thalassothérapie, chaque méthode étant une possibilité d’accéder au bien être en s’adaptant aux besoins des demandeurs.

L’ atelier de la Coualo représente pour moi la chance de pouvoir transmettre mes connaissances lors des ateliers d’initiations aux massages, et de pouvoir continuer à enrichir ma pratique grâce aux échanges avec les autres praticiens avec qui on partage la même envie d’évoluer et d’apprendre dans un cadre bienveillant et dans la bonne humeur.

Anne Solenne VERRIER


Anne Solenne VERRIER
Infirmière en activité, j’ai pu constater à de nombreuses reprises qu’en dehors des soins médicaux, l’attention qui était porté au bien-être du patient n’était pas toujours optimale. Celui-ci  fait pourtant partie intégrante des moyens de guérison de la personne, et il me semblait important de pouvoir améliorer cet aspect pour donner toutes leurs chances aux personnes qui en avaient besoin.

J’ai donc  très tôt eu envie de coupler à ma pratique médicale, des soins alternatifs de bien-être pour une prise en charge plus globale du patient.

Je me suis donc naturellement tournée vers une formation de naturopathe afin d’élargir ma capacité de prise en charge. Cela m’a permis d’acquérir des connaissances en aromathérapie, en phytothérapie, et en nutrition notamment.

J’y ai découvert également le soin par le toucher avec les points de Knapp, technique de pression et de massage des points douloureux,  et j’ai décidé de poursuivre dans cette voie.

J’ai par la suite fait des formations de réflexologie plantaire, de drainage lymphatique et de Reiki. Pouvoir  travailler avec plusieurs outils différents me permet  aujourd’hui de pouvoir  m’adapter à chaque patient et à ses besoins, et de pouvoir répondre au mieux à ses attentes.

L’Atelier de la Coulao est pour moi une fantastique opportunité d’échanger avec des praticiens qualifiés et accueillants, avec qui je partage toutes ces valeurs de respect et de bienveillance.

Emmanuelle TAIX


Psychologue clinicienne de formation, j’ai débuté ma vie professionnelle avec comme fil conducteur le monde associatif et le domaine de la parentalité. A travers la coordination d’un réseau rassemblant des associations de soutien à la fonction parentale, et d’un réseau de crèches associatives à gestion parentale, puis un dispositif de maintien du lien parent-enfant, j’ai fait des rencontres singulières, attachantes, enrichissantes, tant sur le plan professionnel qu’humain. En 2015, j’ai connu le monde de l’insertion professionnelle en direction de personnes souffrant de troubles psychiques, toujours en milieu associatif ; de nouvelles rencontres…

L’idée du lien, du partage, de la mutualisation de pratiques pour l’enrichissement mutuel a toujours représenté une valeur importante.

J’ai complété ma formation initiale avec l’approche systémique, puis quelques années plus tard, au fil de mon parcours et de ces différentes rencontres, je me suis intéressée aux techniques énergétiques. Je me suis formée plus spécifiquement à l’E.F.T., technique de libération émotionnelle.

L’E.F.T. s’inspire de la médecine traditionnelle chinoise avec les méridiens d’acupuncture. Son principe repose sur le fait que « toute perturbation émotionnelle est due à un dérèglement énergétique du corps ». En restaurant l’équilibre énergétique, on obtient la guérison de troubles émotionnels.

J’ai à cœur aujourd’hui au sein de l’atelier de la coualo de faire connaître cette technique, la partager, en complémentarité des autres approches, toutes visant au bien-être psychique et physique de l’individu. Je souhaite développer ma pratique en ateliers de groupe coanimés de « gestion et prévention des effets du stress », et dans le cadre d’entretien individuel.

Jessica BON

L’approche du monde du bien être a commencé en 2012, par la pratique du Wuo Tai, qui est une pratique basée sur des mobilisations ostéo articulaires, des étirements et des mouvements enveloppants qui nous aident à nous glisser dans un petit cocon intérieur. Puis ce travail sur l’autre et de sentir le relâchement de certaines tensions, m’ont amené vers le shiatsu, pour pouvoir mettre de la théorie et de la pratique sur les maux du corps que je pouvais percevoir.

Puis au fil du temps et de la pratique, je me suis sentie en adéquation avec cette approche, cette démarche de comprendre les causes des tensions et de chercher à les atténuer voire les traiter à mon niveau.

Ce qui m’a plu, c’est d’être avant tout, à l’écoute, d’essayer de comprendre et de tenir une posture humble et neutre.

Pour ma petite histoire, mon parcours fut diversifié :

gymnastique sportive, danse contemporaine, sculpture en argile et poterie au tour…

Assez discrète pendant les 20 premières années de ma vie, j’ai appris à m’exprimer à travers le corps et le mouvement. Toutes ces disciplines sont basées sur l’ancrage et la quête d’un équilibre physique et psychique, où le déséquilibre aboutissait pour moi à une chute en gymnastique, à des appuis instables en danse, à des pièces de poterie déformées…

En formation Iokai Shiatsu depuis 2015, j’ai décidé de participer à l’aventure de « La Coualo » avec mes camarades de formation, afin de partager, d’échanger,  de  travailler d’avantage ma pratique et de garder l’esprit ouvert sur différentes disciplines.

Dans ma pratique, j’invite les personnes à se recentrer et à faire un voyage intérieur.

 

Wilfried HESS


Mon premier rapport à l’autre s’est forgé dans ma profession sociale, c’est-à-dire d’être présent, voir même être un support pour une personne au cours d’un moment de vie pour l’aider à avancer.
Soutenir la vie dans cet aspect m’a permis de rencontrer des difficultés où parfois la parole ne suffit pas et c’est à cette période où j’ai fait la découverte de la pratique du Shiatsu et du bien fait qui pouvait déjà amener sur moi pendant mon apprentissage via la libération des tensions corporelles lié à certaines émotions.

L’envie de comprendre et observer les différentes causes des tensions (émotionnelle ou psy) et de voir comment on peut interagir par des pressions, étirements et mobilisation avec l’autre pour favoriser la circulation du Ki et libérer les tensions m’a fait m’investir depuis 2016 dans  le Iokai Shiatsu car cette école prône un échange et une écoute patiente entre donneur et receveur.

En complément pour continuer une démarche d’adaption du corp à mon niveau j’ai depuis pris aussi des cours de Wushu qui n’est pas seulement un art de self-défense efficace, c’est aussi un art de vivre, une méthode d’épanouissement personnelle et de développement du potentiel physique et mental.

Voilà ce qui m’a amené à être au sein de la Coulao, un endroit où convergent les envies de chacun à accéder au bien être d’autrui et aussi de soi même puis dans un axe aussi de partage de connaissance.